Le portage salarial, une réponse aux inégalités salariales homme-femme ?

Alors que le conseil des ministres en date du 21 mars 2018 s’est tenu sous le sceau de la lutte contre les violences sexuelles et sexistes et que l’INSEE et l’office européen des statistiques mettent de nouveau en lumière les inégalités salariales entre hommes et femmes (près de 18,6%), la société EGS Portage salarial s’est posée la question de l’impact de cette nouvelle forme d’emploi qu’est le portage salarial sur ces inégalités.

Le constat est sans appel, le portage salarial permet de lever certains verrous, notamment dans l’accès aux femmes à des emplois mieux rémunérés tout en améliorant le confort de travail. Si les femmes sont sous représentées chez les freelance (35% d’après le baromètre Hopwork), ce qui s’explique notamment par la sous représentativité des femmes dans le secteur du numérique, cette différence tend à être gommée en portage salarial ou l’on retrouve près de 45% de femmes d’après l’OPPS (Observatoire paritaire du portage salarial).  Cela s’explique de plusieurs manières.

Les avantages du portage salarial

Tout d’abord, il convient de savoir qu’en portage salarial, tout comme en freelancing, la consultante va négocier directement son taux journalier moyen auprès de son client sur la base de ses compétences tant techniques que relationnelles. Le prix que l’entreprise cliente sera prête à payer se basera alors sur les compétences plutôt que sur le sexe, l’âge, l’origine ou l’état de santé de la consultante porté.

Le fait de travailler en toute indépendance limite aussi grandement les risques de harcèlement au travail, qui peut provenir de la hiérarchie de la salariée, tout en permettant de mieux accorder vie professionnelle et vie privée, grâce à la maîtrise de ses horaires et jours de travail en fonction des missions en cours.

Enfin, le portage salarial apporte la simplicité et la sécurité qu’il manque parfois dans le domaine du freelancing. La consultante portée est en effet accompagnée et n’a pas à effectuer les démarches, parfois fastidieuses, de création d’entreprise ou de gestion administrative. Durant toute la durée de sa mission, la salariée portée bénéficie de l’assurance responsabilité civile professionnelle de la société de portage, de sa mutuelle et de sa garantie financière. En cas de baisse d’activité, une réserve de 10% vient pallier à la baisse de salaire de la consultante. En dernier lieu, être salarié porté permet d’ouvrir ses droits aux allocations d’aide au retour à l’emploi si la consultante ne retrouve plus de mission.

Pour Julien Bedet, président de la société EGS Portage Salarial le portage est une solution d’avenir : « le portage salarial permet de répondre aux aspirations de nombreux salariés. Il permet d’allier indépendance et autonomie avec sécurité et simplicité. C’est la raison pour laquelle de nombreuses femmes se tournent vers cette nouvelle forme d’emploi et nous pensons qu’il sera possible de combler les inégalités salariales grâce à cela. Nous encourageons en tout cas tous nos salarié.e.s à se former constamment afin de mieux vendre leurs compétences et savoir comment faire face aux inégalités ».

C’est pourquoi la société EGS Portage Salarial lutte avec ses salariés pour faire de l’égalité au travail une réalité. Si vous souhaitez connaître nos avantages, c’est par ici !

Share This