Selon un récent sondage OPINIONWAY pour l’union des Auto-Entrepreneurs et des travailleurs indépendants, un quart des français souhaiterait, à terme, créer ou reprendre une entreprise. Mais certaines difficultés les empêchent de se lancer. Le portage salarial vient répondre à ces problématiques et peut aider à démarrer une activité. Voyons comment le statut de salarié porté répond aux problèmes soulevés dans ce sondage.

Le manque de couverture sociale

Parmi les difficultés relevées lorsque l’on veut démarrer une activité d’indépendant, le manque de couverture sociale arrive en premier. Droit au chômage, indemnités maladie, accidentologie … Le manque de protection est parfois un frein pour démarrer une activité d’indépendant. Le portage salarial existe principalement pour répondre à cette demande de couverture.

En effet, en portage salarial, l’indépendant, bien que totalement autonome, est salarié de l’entreprise de portage. Il bénéficie ainsi de la mutuelle d’entreprise, des assurances et du suivi médical imposé par son EPS. De plus, en cas d’arrêt de sa mission, le consultant peut bénéficier des droits au chômage s’il quitte les effectifs de sa société de portage. Ainsi, on peut cumuler la protection sociale et l’indépendance sous le régime du portage salarial.

Les procédures administratives

Rédaction des statuts, remplissage des nombreux formulaires CERFA, prise de contact avec un expert comptable, gestion de la trésorerie … Les formalités administratives sont parfois un frein pour démarrer son activité. Ainsi, 44% des sondés pensent que les procédures sont une difficulté supplémentaire à la création d’une société. L’état essaye souvent de simplifier ces créations (récemment la loi PACTE), mais cela reste long et souvent coûteux.

En portage salarial, aucune démarche administrative n’est effectuée par le consultant, hormis la signature de son contrat de travail. Il bénéficie ainsi de l’expertise administrative de sa société de portage. Celle-ci gère les obligations légales, paye les cotisations et émet les factures au nom et pour le compte du consultant. Les contrats sont rédigés par les différents experts qui accompagnent la société de portage. Les coûts ne sont répercutés que via les frais de gestion de façon mutualisée. Ainsi, outre l’absence de démarche, démarrer une activité via le portage salarial permet de faire des économies.

L’isolement et la difficulté à mobiliser des financements

Le but principal d’une société de portage salarial est d’accompagner le consultant. En accompagnant le consultant à chaque étape de sa prestation, elle permet à celui-ci d’être toujours bien informé et de mieux gérer sa prestation. Par ricochet, en étant mieux dans sa prestation, le consultant peut réellement tester la validité économique de son projet. Si son projet est viable et qu’il souhaite par la suite démarrer une activité indépendante, il lui sera plus facile d’obtenir un financement pour vraiment bien débuter.

Au sein du réseau de sa société de portage salarial, le consultant pourra trouver des opportunités, des conseils voir même de futurs associés. Fort des conseils obtenus, il sera alors mieux armé pour par la suite démarrer son activité indépendante.

Contactez EGS Portage et découvrez tous les avantages du portage salarial

EGS Portage Salarial vous fait bénéficiez de son expertise pour vous accompagner dans le démarrage de votre mission. Profitez de nos services et demandez votre simulation de salaire détaillée.

Share This