Le portage salarial au sein d’une «  IA nation »

Une stratégie globale pour développer la recherche sur l’intelligence artificielle en France

Les annonces gouvernementales n’ont pas manquées ces derniers jours. L’objectif est la mise au point d’une stratégie globale pour faire de la France une « IA nation ». Suite à la remise du rapport Villani sur l’intelligence artificielle, le chef de l’état a annoncé la mise en place de certaines mesures visant à installer la France à l’avant-garde dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Ainsi, le budget affecté au développement de cette technologie serait de 1.5 milliards d’euros, dont 100 millions pour les start’up. Cependant comme le reconnaît le chef de l’état, afin de mener à bien cette stratégie, la France aura besoin de nombreux talents. C’est d’ailleurs pourquoi la mise en place «  d’instituts interdisciplinaires d’IA » doit venir booster l’offre de formation dans ces domaines. Afin de combler cette demande, le chef de l’état s’est prononcé pour le relèvement de 20% à 50% du temps qu’un chercheur peut consacrer à une entreprise privée. Mais comment s’organiser et comment former ces talents ?

l'intelligence artificielle et portage salarial

Le portage salarial pour pourvoir aux besoins en talents des grandes entreprises

En déléguant la charge de la gestion administrative et salariale à une entreprise de portage salarial, le consultant porté peut se concentrer sur sa mission et gagner en efficacité. Face à la demande croissante en expertise dans des domaines très spécifiques (Google, Samsung et Fujitsu ont d’ailleurs annoncé l’ouverture de plusieurs laboratoires de recherche fondamentale sur l’intelligence artificielle en Ile de France), il sera possible pour les grands donneurs d’ordres d’intégrer des consultants experts, sachant travailler en toute autonomie, par le biais du portage salarial.

Pour Thibault Rodet, directeur général d’EGS Portage Salarial, le portage apporte de nombreux avantages pour exercer dans tous les domaines de l’informatique : «  Le salarié porté n’a pas à s’en faire des différentes procédures administratives. Il peut se concentrer sur sa mission et développer ses compétences. Il reste en parallèle le maître sur sa manière de travailler. Ainsi, il se trouve dans une situation optimale qui lui permet de donner le meilleur de lui-même »

Les consultants, en tant que salariés portés, accumulent des points au titre de leur compte formation. Ainsi, ils peuvent se former constamment afin d’être toujours à la pointe en terme de compétences. Les sociétés de portage comme EGS Portage Salarial sont pleinement conscientes du désir constant de leurs salariés d’être formés. C’est pourquoi dans le cadre des discussions entourant la convention collective du portage salarial, le choix de l’OPCA et du taux de contribution à la formation a été un point central de négociation.

Au final, les entreprises de portage salarial participent bien au-delà de la contribution légale afin d’offrir constamment la meilleure offre de formation à leurs consultants. Un consultant porté pourra ainsi se former pour répondre la demande actuelle du marché. Il sera en position de force pour négocier avec ses clients tout en bénéficiant des avantages que son autonomie lui confère. Il bénéficiera également de la sécurité amenée par sa société de portage salarial.

Share This